sidali-face.pngNé dans un petit village de Basse-Provence ROQUEVAIRE, il vit là deux semaines par mois. L’autre partie du temps, lorsqu’il est en France, il réside en Haute-Provence sur le plateau DE SAINT-JURS, au milieu d’un paysage de champs de lavandes, d’amandiers, de chênes truffiers entourés de montagnes.

Élève-assistant en arts plastiques et graphiques de Maître Louis QUERTANT médaillé d’or de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris, Sidali DE SAINT-JURS, né en 1957 en Provence, partage son temps entre l’enseignement et ses créations.

Dans le domaine de la formation professionnelle, il utilise son art pour faciliter la restructuration comportementale et cognitive de personnes en difficulté d’insertion sociale ou professionnelle.

Quand il crée, l’artiste joue avec les matières et les formats : bijoux en or, décors sur faïence, sculpture sur pierre de plusieurs tonnes, aquarelles, peintures à l’huile, illustrations, trompe-l’œil, fresques murales…

En toile de fond du travail de l’artiste, l’art apparaît comme moyen d’action, moyen de rencontre, avec soi-même, avec l’autre. L’art pour créer des liens, pour donner du sens. Sidali DE SAINT-JURS se qualifie volontiers “d’Ambassadeur de l’Apé”[1].